Quels sont les salaires sur une plateforme pétrolière ?

Salaires
17.03.18
Photo Quels sont les salaires sur une plateforme pétrolière ?

La rémunération constitue le principal atout d'un travail dans une plateforme pétrolière. Ce salaire a d'ailleurs doublé en cinq ans selon les observateurs. Alors, quels sont les salaires sur une plateforme pétrolière ?

Un salaire pour un métier

La rémunération d'un salarier travaillant sur une plateforme pétrolière diffère selon le métier. Un ouvrier gagne en effet environ 5 000 dollars par mois, soit environ 4 000 euros. Toutefois, un ingénieur compte 8 000 dollars par mois, soit approximativement 6 500 euros. Les cadres supérieurs gagnent 10 000 dollars par mois, soit l'équivalent de 8 100 euros par mois. Par ailleurs, les salariés d'une plateforme pétrolière accentuent plus d'économie, car aucune dépense n'est nécessaire durant leur travail.

En outre, les métiers du secteur pétrolier, notamment des salariés d'une unité pétrolière, sont variés. Ainsi, un foreur gagne entre 4 000 à 5 700 euros par mois. Un géologue peut atteindre approximativement 8 100 euros de salaire mensuel. De plus, un scaphandrier ou un plongeur méritent 12 000 euros environ. Un technicien pétrolier gagne un salaire mensuel aux alentours de 2 000 euros. Pour finir, le salaire d'un cuisinier tourne approximativement autour de 2 500 euros par mois.

Un salaire élevé, mais des conditions extrêmes

Les conditions de travail sont difficiles dans une plateforme pétrolière. En effet, le temps de travail dure 7 jours sur 7 et 12 heures par jour en temps normal. Néanmoins, ce rythme s'accélère et les horaires peuvent atteindre environ 100 heures par semaine durant les périodes agitées. Ainsi, chaque salarié suit cette cadence pendant plusieurs mois (entre 3 à 6 mois). Heureusement, les périodes de repos s'allongent selon la durée du travail sur la plateforme.

Le confort est absent en raison de l'étroitesse des chambres et le nombre de personnels. Ainsi, les minuscules cabines servent uniquement à s'allonger en cas de fatigue. Le lieu de travail est également propice à la promiscuité. Toutefois, la diversité des nationalités est une occasion pour s'enrichir en culture. Par ailleurs, le logement et la nourriture restent gratuits. Du reste, les employés doivent subir le bruit assourdissant des machines tout au long de leur séjour.

Comment travailler dans ce secteur ?

Les offres d'emplois sont en masse dans le forage pétrolier. Néanmoins, l'absence d'expérience freine les débutants à s'engager dans le métier. Heureusement, plusieurs entreprises proposent aujourd'hui des emplois pour les nouveaux arrivants. Les formations sont également envisageables afin d'acquérir les connaissances nécessaires à l'exercice des métiers du forage pétrolier. Justement, Tarek Bouchamaoui, directeur de HBS International et entrepreneur à Tunisie, propose une formation spécialisée dans ce domaine pour 250 personnes.

Par ailleurs, pour accroître les expériences, il est préférable de commencer en bas de l'échelle en acceptant un poste d'agent de nettoyage. Au fil du temps, ce métier passera d'agent de nettoyage à chef de chantier. D'ailleurs, il faut beaucoup de travail et de patience avant d'atteindre ses objectifs, selon les dires de Hedi Bouchamaoui, le père de Tarek Bouchamaoui, fondateur de HBG Holding et lui-même entrepreneur à Tunisie.